Yoga – Tous en antéversion du bassin ?

Le sujet déchaîne les foules et les hostilités entre yogis, là où un débat apaisé ferait sens. Je ne souhaite pas ajouter de l’huile sur le feu, mais bien au contraire apaiser les esprits, rassurer ceux qui se questionnent et s’inquiètent pour leur dos ou celui de leurs élèves.

Dois-je placer mon bassin en antéversion dans toutes les postures de yoga ? Vous m’avez posé 3 fois cette question rien que cette semaine ! Ceux qui me connaissent bien ne seront pas surpris par ma réponse forcément nuancée. Cela dépend …De la morphologie, des antécédents de santé, de la raideur ou de la laxité. Dans cette vidéo, je vous propose quelques rappels et éléments de réponse.

Vous savez que mon approche est toujours modérée et nuancée. Je me méfie des discours très catégoriques et affirmatifs, car mes 20 ans de pratique de kiné et ostéopathe en cabinet libéral, m’ont souvent prouvé qu’en médecine, rien n’était blanc ou noir. Il y a toujours un patient pour faire “sauter” vos certitudes et qui ne réagit pas comme les autres !

Bien sûr, je comprends que, du point de vue de l’élève, ce soit très confortable et rassurant d’apprendre une recette pour soulager le mal de dos par exemple, mais ce n’est pas ma réalité du terrain. Ça dépend !

Ça dépend. C’est un mantra qui peut sembler décourageant quand on débute, je le conçois. C’est vrai que faire un bilan de son élève, trouver ses “pépites ” (c’est-à-dire une ou deux difficultés principales qui ressortent de son bilan) est plus complexe que suivre une recette toute faite.

Mais, selon moi, bilanter, lire le corps et proposer un yoga adapté à chaque individu, en fonction de son histoire médicale, de sa psychologie et de ses douleurs est une approche qui me semble plus juste et que j’essaye de vous transmettre avec passion.

D’autre part, vous allez rire, mais figurez-vous que rien que dans ma demie carrière, on m’a déjà appris à soigner tous les patients lombalgiques en rétroversion, puis tous les patients en courbure neutre…et maintenant mes lecteurs professeurs de yoga me parlent de l’antéversion? Hummmm.

Dans cette vidéo inédite sur l’antéversion, je vous partage donc ma pratique, ce que je fais en soin, quelques ruses de guidages et des exercices de ressenti. Je ne cherche surtout pas à vous prouver que j’ai raison et ne souhaite pas argumenter agressivement.

Je préfère, et de loin, vous donner des pistes de réflexion, vous laisser pratiquer, ressentir, écouter et observer vos élèves.

Échangeons sereinement et avec bienveillance sur nos pratiques, nos réussites et nos échecs. C’est comme cela qu’on progresse collectivement. Je vous rappelle également qu’il reste quelques jours pour rejoindre la formation Anatomie. Il s’agit d’un parcours d’une année pour connaître le corps humain, lire vos élèves dans les postures, comprendre les pathologies les plus fréquentes et adapter le yoga à chaque élève. Le grand plus de cette formation est sa communauté, bienveillante, non agressive, pour sortir de l’isolement du prof de yoga, poser toutes vos questions et trouver vos réponses en vous appuyant sur l’expérience commune.

Je vous souhaite une bonne écoute, toutes les questions sont les bienvenues, même celles qui sont en désaccord ou qui doutent, tant qu’elles sont exprimées avec respect et bienveillance.

Si vous avez aimé l'article, partagez le ;-) !

Laisser un commentaire

Retour en haut