En Yoga, je préfère la spontanéité, en kinésithérapie le travail ciblé


Franek sur Facebook Kiné et enseignant de yoga

Dans la pratique du yoga je pense qu'il est nécessaire de travailler la spontanéité car le cerveau a besoin de maintenir la physiologie générale en recevant des informations physiologiques pour réguler le système nerveux autonome et tout ce que cela engendre.

Notamment dans les salutations au soleil où la respiration donne le rythme

Je préfère notamment observer des élèves lever les bras à l'inspi tout en ayant conscience au préalable de l'hyperlordose engendrée donc de l'importance de l'engagement du transverse, des quadriceps et des fessiers pour maintenir une lordose physiologique.

Ainsi on active les bandhas en protection et on effectue le mouvement tout en élargissant la cage thoracique qui gagne en souplesse inspiratoire, aidée par les tractions musculaires des insertions humérales notamment grand pectoral.

Voila pour ma participation 🙂

NB bien entendu pour un travail ciblé en kinésitherapie on va choisir selon le bilan effectué.


postureetvitamines sur insta

👏merci Muriel pour cet article . tu sais expliquer l'anatomie et la biomécanique de façon simple et clair. J'ai adoré ...nous sommes 3 , votre corps vous et moi ...


Nathalie par mail

Bonjour Muriel,

Excellent article.
Merci beaucoup.

Bien à vous,
Nathalie


Virginia Professeure de Yoga

Merci Muriel !

Je viens de lire votre article "Comment faut-il respirer lors d’une élévation des bras?" Votre article est génial, je crois que je vais devoir le relire plus attentivement pour tout bien intégrer et comprendre... votre article a répondu à plein de questions que j'avais depuis que j'ai commencé mes formations à l'Institut de Gasquet ; )

J'ai bien téléchargé votre livre... Merci encore! Hâte de continuer à vous lire..

Bien Cordialement,

Virginia


C.Nutela sur Instagram

Super intéressant merci


chantal sur insta Pratiquante de yoga

Après avoir retestė, l expiration en levant les bras est plus agréable et libère plus le diaphragme!


Vivirlavidayoga sur Instagram prof de yoga

Merci d'ouvrir cette porte : je trouve que l'essentiel dans la pratique du yoga postural est de prendre conscience de la respiration et de l'accompagner avec le mouvement. Des instructions figées sur l'inspire / expire sont parfois hyper contraignantes et pas adaptées à tout.te.s. 🔥

J'ai essayé avec mes élèves les 2 temps respiratoires


Mana sur Facebook Prof de yoga

Hier j'ai fait cours et fait travailler mes élèves pour repérer les sensations physiques quand on lève les bras en inspirant et en expirant. Ca à été très instructif. Autant pour eux que pour moi. Ce qui a été génial, c'est de constater qu'ils étaient capables de décrire précisément ce qui était modifié tant au niveau lombaire que scapulaire. Du coup j'ai enchaîné sur un ensemble d'exercices de proprioception.

corps énergétique et système nerveux autonome


Yenn sur Facebook

Le souffle dans la pratique posturale du yoga est lié au prise de conscience du corps énergétique, un corps différent du corps physique mais relié à celui-ci.

L’inspiration et l’expiration vont donc, répondre à des buts de « conscience et connexion » entre les deux… la composante thérapeutique est … un des résultats, non négligeables dans la vie de tous les jours !

Alors… ne pas oublier le rapport inspiration- expiration et les systèmes sympathique et parasympathique du corps. Préparation pour l’effort, atteinte de détente.


Virginie sur Facebook Prof de Yoga

Merci Muriel

Je prends toujours le temps de lire tes articles et en même temps de faire pour bien comprendre 🙂 J’ai toujours tendance à demander à mes élèves d’inspirer en montant les bras

C’est ce que l’on m’a enseigné 😉 je vais donc revoir ma copie avec certains de mes élèves ou quand je souhaiterai qu’ils aient d’autres sensations.